Mobilité décarbonée aux Antilles, Guyane

La révolution énergétique est en marche dans les Zones Insulaires Tropicales. Elle est poussée de façon accélérée par deux phénomènes mondiaux, irréversibles et concomitants :

La parité photovoltaïque  

L’arrivée massive et compétitive des véhicules électriques 

Ces deux phénomènes ont longtemps été perçus comme une menace grave sur les équilibres vulnérables des réseaux électriques des Zones Non-Interconnectés (ZNI). En raison de l’intermittence du photovoltaïque et du poids des VE sur la courbe de charge du réseau (puissance instantanée de recharge). En effet, lorsque des milliers de véhicules ont besoin de se recharger en même temps il est nécessaire d’avoir un réseau capable de supporter ce pic. Aussi, le caractère polluant des batteries intégrées au véhicule électrique fut fortement décrié, peut-être trop fortement par des acteurs ayants des intérêts certains à conserver l’ancien modèle reposant sur les énergies fossiles cf: Astongate. Or, fondamentalement, le VE associé au Photovoltaïque (énergie primaire renouvelable) divise par 4 l’intensité énergétique de la mobilité (en kWh / 100 km).

Cette optimisation énergétique, fait de la combinaison, photovoltaïque et véhicule électrique, le pilier de la Transition Energétique en ZNI, permettant : 

D’accélérer l’autonomie énergétique des territoires insulaires et de réduire rapidement  l’intensité énergétique du PIB  

De stabiliser le réseau électrique 

De créer de nouveaux modèles d’affaire favorisant une forme de relocalisation  industrielle dans ces territoires. 

L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de passer d’un risque à une opportunité. Il faut donc une gouvernance claire, coordonnée et prévisible pour que les acteurs s’alignent vers un futur énergétique durable et épanouissant dans les zones insulaires.

 

La voiture électrique : une R-évolution à court, moyen et long terme

Pour de nombreux automobilistes la barrière à l’achat d’un véhicule électrique reste le prix, l’autonomie et la recharge. Dans les ZNI, Ezdrive résout le problème de la recharge en permettant à chacun de bénéficier d’une borne privée et d’un large réseau de bornes publics à prix coutant. Cependant, le prix à l’acquisition d’un véhicule électrique subsiste puisque celui-ci est plus important à l’acquisition. Cependant, un véhicule électrique permet de réaliser des économies à l’usage. C’est pourquoi le véhicule électrique est perçu comme un investissement pour ceux qui n’ont pas d’autre choix que d’utiliser un véhicule. De plus, il existe une aide de 8000e pour le passage à l’électrique ainsi qu’une prime à la conversion allant jusqu’à 5000e. Le prix de revient de votre nouveau véhicule s’en retrouve considérablement réduit et plus abordable pour la majorité. Mais la volonté du véhicule électrique est de s’imposer comme le véhicule de référence pour tous les automobilistes ! Avec des véhicules neufs sous la barre de 20 000e la question du thermique ou de l’électrique sera “vite répondue”. De plus, ces véhicules électriques abordables ne sont pas attendus pour dans 5 ans mais arrivent déjà sur le marché. Dacia sortira son modèle baroudeur électrique parfait pour nos routes antillaises cette année pour moins de 10 000e, aides déduites.

Quelles sont les opportunités liées au véhicule électrique pour notre société ?

Les opportunités du VE sont liées à 3 facteurs primaires : 

  1. L’assiette énergétique : Les transports représentent 50% de la consommation énergétique  globale en ZNIT 
  2. L’énorme potentiel de réduction de l’énergie nécessaire : La technologie des véhicules électriques permet une maîtrise de l’énergie de -75% par rapport à la technologie véhicule thermique (-15% dans le bâtiment).  
    Fondamentalement, l’immense supériorité du véhicule électrique par rapport au véhicule thermique pour la Transition  Energétique, réside dans le simple fait que son moteur garantit une efficacité de l’ordre de 95%  au lieu des 30% d’un moteur thermique appliqué à la mobilité (à vitesse très variable):
  3. Economique : En corollaire, le VE permet d’accélérer la rentabilité des énergies renouvelables ENR en zone non inter connectée ZNIT et de  justifier pleinement leur financement.

 

Cas pratique : consommation d’un véhicule thermique face à un véhicule électrique :

 

La mission de la communauté Ezdrive

Le VE permet d’accélérer la rentabilité des énergies renouvelables en ZNIT et justifier pleinement leur financement.

Faire le choix d’une borne de recharge solaire et/ou de panneaux photovoltaïques est un investissement économique, écologique et social qui permet :

– autofinancement de son installation

– participation à un système vertueux

– décentralisation de l’énergie

Nous restons pleinement mobilisés pour participer à ce que la Transition Energétique soit l’opportunité de co-créer un environnement propice à l’épanouissement collectif des générations futures.